Chercher
Nîmes FR

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité, Nîmes (30). Crédits : Architecte : Elizabeth de Portzamparc, Photographe : Gilles Lefrancq

 

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité, Nîmes (30). Crédits : Architecte : Elizabeth de Portzamparc, Photographe : Gilles Lefrancq

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité, Nîmes (30). Crédits : Architecte : Elizabeth de Portzamparc, Photographe : Gilles Lefrancq

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité, Nîmes (30). Crédits : Architecte : Elizabeth de Portzamparc, Photographe : Gilles Lefrancq

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité, Nîmes (30). Crédits : Architecte : Elizabeth de Portzamparc, Photographe : Gilles Lefrancq

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité, Nîmes (30). Crédits : Architecte : Elizabeth de Portzamparc, Photographe : Gilles Lefrancq

Musée de la Romanité

Musée de la Romanité, Nîmes (30). Crédits : Architecte : Elizabeth de Portzamparc, Photographe : Gilles Lefrancq

Le Musée de la Romanité a ouvert ses portes au public en juin 2018, au cœur du centre historique de la ville de Nîmes. Labelisée ville d’Art et d’Histoire, Nîmes doit sa renommée internationale à la richesse de son patrimoine romain et à la conservation exceptionnelle de ses monuments.

Situé en face de l’amphithéâtre romain bimillénaire, le Musée de la Romanité, signé par Elisabeth de Portzamparc, est le nouveau symbole culturel et contemporain de la ville.

Le musée archéologique abrite une collection permanente de plus de 5000 œuvres, qui immerge le visiteur dans 25 siècles d’histoire grâce à un parcours interactif aux nombreux dispositifs multimédia. Visite qui se poursuit à l’extérieur dans le jardin archéologique ou sur le rooftop végétalisé pour s’offrir une vue à 360° et découvrir les autres monuments de la ville de Nîmes depuis le ciel.

Entre accord et contraste, la construction du Musée de la Romanité face aux arènes romaines, se révèle être un jeu de complémentarités et d’oppositions. On observe une contradiction entre les rondeurs des pierres de l’amphithéâtre et les formes rectilignes des carreaux de verre sérigraphiés sur la façade du musée.

Entre la structure en béton et la façade avec une double peau en verre, ce sont 140 rupteurs Schöck Isokorb® type KST qui ont été mis en œuvre pour cette réalisation exemplaire, dans le but de traiter les ponts thermiques entre la structure et la façade. Cette solution technique limite la perte d’énergie et de chaleur tout en réduisant aussi les conséquences liées à l’humidité et l’apparition de moisissures.

Facile à mettre en œuvre, les rupteurs ont permis d’allier enveloppe globale et homogène du bâtiment du musée et liberté de conception pour l’architecte.

 

Plus d’information sur cette réalisation dans notre communiqué de presse

Musée de la Romanité Nîmes ( 30)
 
Projet:
Construction d’un musée
 
Produits Schöck mis en œuvre :
Schöck Isokorb® KST
 
Architecte :
AECDP, Elizabeth de Portzamparc
 
Maître d’ouvrage :
Ville de Nîmes, Joel SAAS
 
Ingénieur structure :
Cabrol Frères
 
Entreprises de construction :
Gagne SA
Eiffage Construction 
 
Photographe :
Gilles LEFRANCQ