Chercher

Schöck Combar au coeur de la restauration du seul patrimoine architectural de Givrand (85)

BIL_PRESSE_Combar6_16z9_FHD.jpg
BIL_PRESSE_Combar1_16z9_FHD.jpg
BIL_PRESSE_Combar2_16z9_FHD.jpg
BIL_PRESSE_Combar3_16z9_FHD.jpg
BIL_PRESSE_Combar5_16z9_FHD.jpg
BIL_PRESSE_Combar4_16z9_FHD.jpg
BIL_PRESSE_Combar7_16z9_FHD.jpg
Construite à partir de 1863 sur l’emplacement de l’ancienne église romane datant du XIIe siècle, l’église Saint-Jean-Baptiste-de-Givrand (85) est un édifice de style néogothique constituant l’unique patrimoine architectural de la commune.

 Avec le constat des désordres architecturaux, la mairie de Givrand a souhaité engager une nouvelle campagne de restauration qui s'est finalisée en décembre 2016 ; une action soutenue par une souscription publique via la Fondation du Patrimoine de la Vendée et où les armatures Schöck Combar démontrent avec brio tout leur potentiel. Cette rénovation d'un montant total des travaux de 850.000 euros, porte notamment sur la charpente, la couverture, le clocher et certaines reprises de maçonnerie, ainsi que la mise en conformité électrique et l'installation d'un dispositif de chauffage.

Autres éléments d'importance entrant dans le cadre de cette restauration réussie, la réalisation de deux nouvelles rosaces ; une première à créer dans une réservation existante mais comblée de briques et la seconde, en remplacement de celle abimée par l'usure du temps. De superbes créations qui allient esthétique et longévité, rendues possibles par le savoir-faire de l'entreprise de maçonnerie SN Billon et la mise en oeuvre des armatures Schöck Combar.

L'entreprise de maçonnerie SN Billon, habilitée à travailler sur les Monuments Historiques et en charge de la restauration du lot maçonnerie, a ainsi réalisé les deux nouvelles rosaces en pierre. Une première pour cette entreprise créée en 1903 qui a suivi les préconisations de l'architecte Jean Fromaget, spécialisé dans les monuments historiques, pour l'utilisation d'une armature en fibre de verre et non en traditionnels goujons acier.

En effet, la solution Combar de Schöck « est beaucoup plus légère et souple que les barres de renfort en acier inoxydable, pour une mise en oeuvre et une mise en place moins contraignantes », confie Frédéric Rondeau, Directeur de SN Billon. La résistance à la corrosion tout comme l'absence de dilation (qui pourrait briser les pierres) des Combar en font une solution des plus séduisantes.

L'armature Combar de Schöck : un concentré haute technologie aux multiples usages pour une armature fiable et sans acier.

Avec 2,2 g/cm3, nettement plus léger que l'acier (acier = 7,85 g/cm3), l'armature en fibre de verre Schöck Combar revendique une forte résistance à la traction comme à la corrosion ; de plus, Schöck Combar s'avère amagnétique, non aimantable, n'est pas électromagnétique ni conducteur thermiquement ; il s'impose donc en solution idéale pour l'utilisation dans les fondations des transformateurs et bobines d'inductance, stations de péage, les installations de distribution électrique, aciéries, usines de transformation de l'aluminium ou encore les établissements hospitaliers (IRM), centres de nanotechnologie, laboratoires de physique des corps solides ou sols industriels dans le cas de systèmes de transport sans conducteur. Enfin, grâce à sa parfaite résistance à la corrosion, aux acides et aux bases, Schöck Combar constitue également la réponse idéale en environnement agressif comme les consolidations des berges, murs de quai, éléments de façades, parkings couverts, piscines, stations d'épuration, ports, barrages...

Une expertise hors pair... Schöck France, filiale basée à Entzheim (près de Strasbourg), développe et commercialise un ensemble de solutions ultra-performantes de traitement de ponts thermiques. La gamme Schöck répond aux différents défis des constructions en proposant des solutions sur mesure pour des liaisons béton-béton, béton-acier, acier-acier ou encore béton-bois.

Schöck affiche un chiffre d'affaires annuel de 144 millions d'euros en 2015 et une présence commerciale dans 31 pays.

Téléchargements
Dossier de presse (PDF)
pdf, 203,83 KB
Dossier de presse (DOC)
docx, 17,95 KB
Télécharger - 300 dpi
zip, 10,54 MB
Télécharger - 72 dpi
zip, 930,55 KB