Chercher

Villas Issy-Les-Moulineaux. Eco-quartier avec Schöck Rutherma®.

1_News_Villas_Issy_470x260px_RGB_Newsseite
Le Fort d'Issy fait partie de l'enceinte de Thiers, construite à la demande de l'homme politique, Adolphe Thiers, entre 1841 et 1844 autour de Paris.

En 2009, la ville d'Issy-les-Moulineaux décide de le racheter avec pour objectif d'en faire un éco-quartier. Le cabinet AS.Architecture-Studio et Bouygues Immobilier ont été retenus sur concours pour la réalisation du plan de masse. Par la suite, la construction de chaque bâtiment d'habitation a été confiée aux promoteurs Bouygues Immobilier, Kaufman and Broad, BNP Paribas immobilier et Vinci.

Récompensé par l'attribution du Label « Ecopolis » de la Commission Attali et le Prix Ecoquartier, c'est en juin 2013 que l'éco-quartier fut inauguré. Aujourd'hui, après 926 jours de travaux, ce sont 1623 logements (dont 40 % sont des logements sociaux) et 3 500 habitants répartis dans 18 bâtiments d'habitation dans un esprit de respect de l'environnement et du bien-être des habitants.

Les bâtiments du Fort d'Issy respectent les exigences du Label Bâtiment Basse Consommation (BBC). Afin de réduire la consommation de moitié, 78% des besoins énergétiques sont assurés par le chauffage au sol. Dans ce quartier durable, les villas sont bioclimatiques ce qui évitent les déperditions d'énergie : la performance de l'isolation par l'extérieur, la disposition des ouvertures, l'ensoleillement et la ventilation calculés optimisent l'apport des éléments naturels assurant un confort thermique et acoustique optimal. Les résidents sont eux aussi mis à contribution. Un écran destiné à la domotique a été placé dans chaque appartement, les habitants peuvent alors programmer le chauffage. C'est la géothermie qui produit l'eau chaude et le chauffage à l'aide d'un puits creusé à 700 m de profondeur. Des pompes à chaleurs sont également installées dans chaque immeuble. Ainsi, avec ces technologies innovantes, les bâtiments du Fort d'Issy ne consomment que 65 kWh/m2/an.

Kaufman and Broad est le promoteur de cinq des villas dont la construction a été réalisée par Campenon Bernard Construction (CBC), une filiale du groupe Vinci. Schöck a été choisi pour installer près de 1 000 ml de rupteurs de ponts thermiques dans les villas l'Ovelys, l'Alizée, Solaris et les deux Ovalys. Schöck a fourni les rupteurs de ponts thermiques pour les balcons du bâtiment le Belvédère du promoteur Bouygues Immobilier sur les plans du cabinet AS.Architecture-Studio et construit par le maitre d'œuvre Bouygues Construction. Le promoteur a aussi fait confiance au savoir-faire de Schöck pour l'isolation de ses bâtiments le Visiô, Horizon et Le Ô Paris, qui sont trois des anciens bastions du fort réhabilités. Bouygues Immobilier et Kaufmann and Broad signent ici des immeubles de logements dotés d'une isolation thermique par l'extérieur. Elle offre des résultats plus que satisfaisants mais elle est néanmoins défaillante au niveau des balcons car des ponts thermiques se créent à la jonction de la dalle et de la façade. Les rupteurs de ponts thermiques Schöck fiables, durables et économiques limitent la somme des déperditions de chaleur au niveau des ponts thermiques à 0,28 W/ (m2SHONrt.K). Dans ce quartier durable et respectueux de l'environnement, le recours aux rupteurs trouve sa place. Pour l'ensemble du projet, Schöck a fourni au total 2 557 ml de rupteurs de ponts thermiques K, DF, D et Q spécialement conçus pour l'isolation au niveau des balcons.