Chercher

Rutherma® : les premiers rupteurs conformes à l’IT 249

Isokorb_K_470x260.jpg
Isokorb_K_Einbau_Neopor_470x260.jpg
Face aux incertitudes concernant l’emploi des rupteurs de ponts thermiques dans le cadre de l’Instruction Technique - IT 249 destinée à limiter la propagation du feu dans les ERP du premier groupe, aux immeubles d’habitation et aux immeubles de grande hau

 

A ce jour, les rupteurs Rutherma® répondent aux normes NF EN 13501-2 et NF EN 1365-1 à 6, suite aux tests de résistance au feu réalisés selon les conditions de l'arrêté du 22 mars 2004. Dans le domaine de l'isolation par l'extérieur, les essais ont montré une résistance au feu de jusqu'à 120 minutes sans échec pour les rupteurs Schöck Rutherma® qui ont obtenu une classification R90 à R120, selon le modèle. Dans le domaine de l'isolation par l'intérieur, les rupteurs Schöck sont classés REI 90 et 120.

Suite à la présentation de l'ensemble des tests de résistance au feu réalisés en France et en Europe, de l'emplacement et du rôle joué par les rupteurs en termes structurels et d'isolation, le CECMI a validé le fait que les rupteurs répondent au C+D. Le procès verbal du CECMI valide donc le principe selon lequel « si un rupteur thermique a fait l'objet d'un essai de résistance au feu selon l'arrêté du 22 mars 2004 modifié, il peut prétendre contribuer au C+D selon le classement obtenu et le domaine d'application indiqué par le laboratoire ».

A ce jour, Schöck est le premier fabricant de rupteurs de ponts thermiques à bénéficier de cet agrément : marque de l'engagement de Schöck en terme de qualité produit. plus

* Comité d'Etudes et de Classification des Matériaux et éléments de construction par rapport au danger d'Incendie.