Chercher

Logement collectif à St. Dizier. Isolation thermique avec Schöck.

News_StDizier_470x260px_RGB_Newsseite
A la fin de l'année 2010, Le Foyer Rémois livre la résidence Araucan composée de deux immeubles de logements sociaux à Saint-Dizier, une commune de la Haute-Marne d'environ 25 000 habitants.

Dans cette ville à mi-chemin entre Paris et Strasbourg, où l'activité métallurgique est la principale activité économique, les deux bâtiments s'intègrent au quartier du Vert Bois, alors en rénovation, regroupant 86 % des logements sociaux de la ville.
Depuis sa création en 1912, le Foyer Rémois s'appuie sur des valeurs humaines et sociales pour créer et gérer un réseau d'habitations confortable et innovant afin de proposer une large gamme de produits et services : locations, logements pour les étudiants et les seniors, accession à la propriété. La société espère ainsi contribuer à la constitution d'un avenir meilleur, solidaire et durable à ceux qui ne peuvent se loger qu'à bas prix. Réparties dans les départements de la Marne, la Haute-Marne et l'Aisne, Le Foyer Rémois possède et gère un patrimoine locatif de 18 000 logements. Si le logement social est sa vocation première, sa priorité est d'offrir une large gamme de logements confortables et innovants en ville comme à la campagne. Partenaire des collectivités et des territoires, Le Foyer Rémois contribue à élaborer des projets pour répondre aux attentes et améliorer la qualité de vie des habitants.

Depuis quelques années, anticipant les règlementations prévues dès 2012 par le Grenelle de l'Environnement, Le Foyer Rémois s'est engagé dans la construction de logements à « très haute performance énergétique » et de « bâtiments à basse consommation ». Ceux-ci permettront aux habitants d'évoluer dans l'environnement agréable d'un éco-quartier durable et d'économiser sur les charges de leur logement.
C'est dans cet esprit que les 43 appartements, répartis sur deux immeubles, à Saint-Dizier ont été construits. La réalisation des plans des deux bâtiments a été confiée à l'architecte et urbaniste Jean-Michel Jacquet, auquel Le Foyer Rémois confia en 2010 la réalisation de son nouveau siège social. Les logements de Saint-Dizier ont été répertoriés de classe énergétique B et de classe C de pour l'émission de gaz à effet de serre.
Les immeubles isolés thermiquement par l'intérieur ont des loggias sur leur façade afin d'ouvrir les habitants sur le monde extérieur et favoriser le lien social. Sur recommandation du Bureau d'Etude Thermique Synapse, il est alors envisagé d'installer des rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma aux jonctions dalle/façade et loggia/façade. Contrôler la déperdition de chaleur à ces deux jonctions permet aux habitants de vivre dans un logement confortable, sain et économe en énergie. 489 ml de rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma DF 6/2, 6/3, 6/4 et 6/5 avec une mise en œuvre pour la prédalle ont été installés au niveau de la jonction dalle/façade. Malheureusement, pour des raisons économiques, les rupteurs prévus pour traiter les ponts thermiques au niveau de la dalle, se prolongeant à l'extérieur pour la réalisation des loggias, n'ont pas pu être installés. Par ailleurs, le constructeur des bâtiments Eiffage Chaumont, pour qui c'était le premier chantier avec rupteurs, s'est montré très satisfait de la prestation technique de Schöck et de la pose très simple des rupteurs. Ce qui a même valu à Schöck une nouvelle commande pour un autre de leurs chantiers !

A la fin de l'année 2010, Le Foyer Rémois livre la résidence Araucan composée de deux immeubles de logements sociaux à Saint-Dizier, une commune de la Haute-Marne d'environ 25 000 habitants. Dans cette ville à mi-chemin entre Paris et Strasbourg, où l'activité métallurgique est la principale activité économique, les deux bâtiments s'intègrent au quartier du Vert Bois, alors en rénovation, regroupant 86 % des logements sociaux de la ville.
Depuis sa création en 1912, le Foyer Rémois s'appuie sur des valeurs humaines et sociales pour créer et gérer un réseau d'habitations confortable et innovant afin de proposer une large gamme de produits et services : locations, logements pour les étudiants et les seniors, accession à la propriété. La société espère ainsi contribuer à la constitution d'un avenir meilleur, solidaire et durable à ceux qui ne peuvent se loger qu'à bas prix. Réparties dans les départements de la Marne, la Haute-Marne et l'Aisne, Le Foyer Rémois possède et gère un patrimoine locatif de 18 000 logements. Si le logement social est sa vocation première, sa priorité est d'offrir une large gamme de logements confortables et innovants en ville comme à la campagne. Partenaire des collectivités et des territoires, Le Foyer Rémois contribue à élaborer des projets pour répondre aux attentes et améliorer la qualité de vie des habitants.

Depuis quelques années, anticipant les règlementations prévues dès 2012 par le Grenelle de l'Environnement, Le Foyer Rémois s'est engagé dans la construction de logements à « très haute performance énergétique » et de « bâtiments à basse consommation ». Ceux-ci permettront aux habitants d'évoluer dans l'environnement agréable d'un éco-quartier durable et d'économiser sur les charges de leur logement.
C'est dans cet esprit que les 43 appartements, répartis sur deux immeubles, à Saint-Dizier ont été construits. La réalisation des plans des deux bâtiments a été confiée à l'architecte et urbaniste Jean-Michel Jacquet, auquel Le Foyer Rémois confia en 2010 la réalisation de son nouveau siège social. Les logements de Saint-Dizier ont été répertoriés de classe énergétique B et de classe C de pour l'émission de gaz à effet de serre.
Les immeubles isolés thermiquement par l'intérieur ont des loggias sur leur façade afin d'ouvrir les habitants sur le monde extérieur et favoriser le lien social. Sur recommandation du Bureau d'Etude Thermique Synapse, il est alors envisagé d'installer des rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma aux jonctions dalle/façade et loggia/façade. Contrôler la déperdition de chaleur à ces deux jonctions permet aux habitants de vivre dans un logement confortable, sain et économe en énergie. 489 ml de rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma DF 6/2, 6/3, 6/4 et 6/5 avec une mise en œuvre pour la prédalle ont été installés au niveau de la jonction dalle/façade. Malheureusement, pour des raisons économiques, les rupteurs prévus pour traiter les ponts thermiques au niveau de la dalle, se prolongeant à l'extérieur pour la réalisation des loggias, n'ont pas pu être installés. Par ailleurs, le constructeur des bâtiments Eiffage Chaumont, pour qui c'était le premier chantier avec rupteurs, s'est montré très satisfait de la prestation technique de Schöck et de la pose très simple des rupteurs. Ce qui a même valu à Schöck une nouvelle commande pour un autre de leurs chantiers !