Schöck Rutherma DF isole les “maisons dans le ciel”

14.10.2016

Schöck, inventeur du rupteur de ponts thermiques (en 1983), se révèle particulièrement attentif aux problématiques de confort et de bien-être y compris dans les bâtiments basse consommation et passifs. Visant depuis toujours l’excellence, Schöck déploie des solutions à l’efficacité reconnue. Aujourd’hui, Schöck a déjà commercialisé plus d’1 million de rupteurs de ponts thermiques et sa référence Rutherma DF (isolation intérieure jonction béton-béton, dalle-façade) s’impose comme un standard de construction.

Découverte du rupteur Rutherma DF à travers sa mise en oeuvre au sein de logements collectifs à Limeil-Brévannes (94)

Schöck est intervenu sur la réalisation de 93 logements collectifs et commerces à Limeil-Brévannes (94). La ville avait exprimé sa volonté de voir bâtir, à proximité immédiate du centre-ville, un nouveau quartier d’environ 700 logements autour d’un pole scolaire. Avec un choix architectural étonnant : aux derniers étages, des “maisons posées sur le toit” pour donner un caractère fort à l’ensemble architectural et transposer les qualités de la maison individuelle et ses usages au logement collectif.

L’îlot Pasteur auquel a pris part Schöck en ITI, avec pour architecte le cabinet GERA, reprend ce projet de “maisons dans le ciel”. Ainsi, Schöck a mis en oeuvre des rupteurs de ponts thermiques Rutherma DF sur les planchers intermédiaires au droit des jonctions entre les planchers et les voiles de façade (hors balcons). Les rupteurs modèle DF participent à l’homogénéité de l’isolation de l’enveloppe du bâtiment en assurant une séparation thermique entre la dalle intérieure et la façade pour réduire les déperditions énergétiques jusqu’à 85 %.

Tous les rupteurs Rutherma DF mis en oeuvre sur le chantier des logements collectifs à Limeil-Brévannes ont été fabriqués spécifiquement pour cette configuration. Et les équipes Schöck ont assisté le projet à chaque étape : études de faisabilité, estimations budgétaires, supports techniques pendant et après la pose, formation à la pose des rupteurs dès le démarrage du chantier. Car pour Schöck l’accompagnement des professionnels de la construction s’avère tout aussi important que la performance des innovations. C’est pour cette raison que depuis 2016, l’équipe Schöck qui se déplace sur les chantiers deliver une AFP (Attestation de Formation à la Pose des rupteurs) aux personnes formées par leur soin.

Une expertise hors pair... Schöck France, filiale basée à Entzheim (près de Strasbourg), développe et commercialise un ensemble de solutions ultra-performantes, spécialement dédiées au marché français. La gamme Schöck répond aux différents défis des constructions en proposant des solutions de traitement de ponts thermiques pour des liaisons béton-béton, béton-acier, acier-acier ou encore béton-bois. Schöck affiche un chiffre d’affaires annuel de 144 millions d’euros en 2015 et une présence commerciale dans 22 pays.